Les émotions de Jacob

Dans cette histoire, Jacob a plusieurs émotions comme par exemple, la joie, la colère, la tristesse… Lis l’histoire et mime avec ton corps les différentes émotions de Jacob. Tu peux même le faire avec tes amis. Si tu le préfères, demande à tes parents de lire l’histoire et avec tes amis vous pouvez mimer les émotions de Jacob. Vous pouvez aussi faire un vote sur qui a réussit à mimer le mieux chaque émotion.
 

Histoire

Jacob s’est levé en pleine forme ce matin. Il est de bonne humeur parce que c’est lundi et l’école recommence. Jacob aime beaucoup l’école, il peut voir tous ses amis. Il aime aussi prendre l'autobus scolaire pour se rendre à l'école.  Dans l'autobus, Jacob est très content et il a hâte de voir tous ses amis, surtout son ami Julien. (Mimer la joie de Jacob.)

Arrivé à l'école, Jacob s'empresse d'enlever son manteau et ses bottes. En entrant dans la classe, il s'aperçoit que son meilleur ami Julien n'est pas à l'école. Jacob est triste car il voulait jouer avec lui à la récréation. (Mimer la tristesse de Jacob.) Maintenant, il devra demander à un autre ami pour jouer.

À la récréation, Jacob demande à Nada s'il peut jouer au ballon avec elle. Celle-ci lui dit non. Jacob se fâche et lui dit : «Ah, t'es pas gentille!» Jacob est très en colère. (Mimer la colère de Jacob.) Nada lui tourne le dos et elle s'en va. Jacob se retrouve seul. Nada lui a fait beaucoup de peine car il voulait vraiment jouer avec elle. Il se sent triste. (Mimer la tristesse de Jacob.) Jacob s'amuse seul jusqu'à la fin de la récréation.

Lorsqu'il retourne en classe, il demande au professeur la permission d'aller à la salle de bain. Jacob y va et il est tout seul dans la grande salle de bain. Tout à coup, les lumières s'éteignent. Il fait noir. Jacob se met à avoir peur. (Mimer la peur de Jacob.) Ouf! Les lumières se rallument. Jacob est soulagé et il retourne en classe.

Plus tard, la cloche sonne. C'est l'heure du dîner. Jacob s'installe à une table et il ouvre sa boîte à dîner. Aussitôt qu'il l'ouvre, il voit son dessert favori. Sa maman lui a donné un gâteau aux fraises. Humm! Humm! C'était toute une surprise. Jacob est très content. Il se dépêche à manger son sandwich pour pouvoir manger son dessert. (Mimer la joie de Jacob.)

Après l'heure du dîner, Jacob retourne dans sa classe. Le professeur demande alors aux élèves de rester en silence pour une minute. Ensuite, elle dit : «Maintenant que tout le monde est calme, qui aimerait distribuer les crayons. Nous allons dessiner.» Jacob est le premier à lever la main. Il espère qu'elle le choisira. Il veut vraiment distribuer les crayons. Mais non, ce n'est pas lui. C'est Cristelle qui a été choisie. Jacob n'est pas très content car c'est lui qui avait levé la main le premier. Il est en colère. (Mimer la colère de Jacob.) Lorsqu'il est calmé, il décide de faire un beau dessin pour sa maman.

Lors de la récréation, Jacob décide de jouer tout seul au ballon. Il s'amuse à le lancer dans les airs. Tout à coup, il le lance trop loin et le ballon tombe par terre. Le ballon roule jusqu'à un groupe de personnes. Ce sont des grands. Ils ne se sont pas aperçus que le ballon était près d'eux. Jacob les regarde de loin, il ne veut pas aller chercher son ballon. Il a peur, ce sont des grands. (Mimer la peur de Jacob.) Jacob prend son courage à deux mains et il y va. Rendu près du groupe, il prend rapidement son ballon et il se sauve en courant.

À la fin de la journée, Jacob prépare son sac d'école pour l'amener chez lui. Il se rend compte qu'il n'a pas son crayon préféré. C'est son papa qui lui a donné ce crayon. Jacob cherche son crayon, mais il ne le trouve pas. Il continue encore de chercher le crayon. Il veut le trouver. Il est certain de ne pas l'avoir perdu. Mais non, il ne trouve pas son beau crayon. Il devient triste. C'était son crayon préféré. (Mimer la tristesse de Jacob.)

La journée se termine et Jacob retourne à la maison. En arrivant chez lui, sa maman est là. Elle lui donne une caresse et elle lui dit : «J'ai trouvé quelque chose aujourd'hui sous ton lit. Est-ce que c'est à toi?» Elle lui montre le crayon qu'elle a trouvé. Jacob est très très content. (Mimer la joie de Jacob.)